Forum de l'Histoire du Labrador Retriever
Bonjour et bienvenue sur ce forum consacré exclusivement à l'histoire du Labrador Retriever, notamment en France, qui, bien que récente, est assez mal connue.

Les 2 guerres mondiales, le manque d’intérêt d'un travail commun des acteurs de l'époque et l'absence de stockage des données au fil du temps font que nous héritons aujourd'hui d'une mémoire mise à mal, éparpillée et partiellement complète de l'histoire de notre race de prédilection... Par ce forum, je vous propose de participer à la reconstruction de cette histoire.

N'hésitez pas plus longtemps à dépoussiérer vos propres archives et venir les partager afin de contribuer à mettre en avant tous ces pionniers et leurs chiens qui ont patiemment forgé notre Labrador Retriever !

Bruno

Duc de Lesparre, 1e Président du Retriever Club...

Aller en bas

Duc de Lesparre, 1e Président du Retriever Club...

Message par Bruno le Jeu 14 Aoû - 21:37

Sur les traces des anciens Présidents du RCF; le Duc de Lesparre.

Président du Retriever Club de 1911 jusqu'en 1925 au-moins (période attestée par des articles de presse de l'époque). Il semble établi maintenant que le duc de Lesparre, Louis Tabourier et le comte Jaubert soient les fondateurs du Retriever Club. 

Le duc de Lesparre avait un esprit scientifique, un peu "touche à tout", il était issu d'une prestigieuse famille ayant assuré de grandes responsabilités pour la France. Pour n'évoquer que son père, celui-ci a été ambassadeur de France en Autriche (1854), ministre des Affaires Etrangères (1870) mais aussi décoré de la Grande Croix de la Légion d'Honneur (1866)...

Les parents du duc de Lesparre...


Antoine Auguste Alexandre Alfred Armand, comte de Gramont et 4e duc de Lesparre est né le 30 janvier 1854 à Turin, en Italie. Il était le fils d'Antoine Alfred Agénor de Gramont, 10e duc de Gramont et prince de Bidache (né le 14 août 1819 et décédé le 17 janvier 1880) et Emma Mary Mackinnon (née le 15 août 1811 et décédée le 15 novembre 1891), issue d'une ancienne famille de la noblesse écossaise. Il s'est marié le 18 décembre 1879 en l'église Saint-Philippe du Roule (Paris) avec Hélène Louise Eugénie Duchesne de Gillevoisin de Conegliano née le 11 juin 1858 et décédée le 26 janvier 1917, fille d'Adrien Duchesne de Gillevoisin, duc de Conegliano, Baron de Gillevoisin (né le 19 novembre 1825 et décédé en 1901) et Anne Levavasseur Jenny, duchesse de Conegliano (née le 28 juin 1837 et décédée le 01 juillet 1918).

Le duc de Lespare, enfant, ici avec son "petit" frère Alfred, comte de Gramont (1856-1915), en 1863.


Le 17 janvier 1880, le père du duc de Lesparre décédait à Paris. Une impressionnante liste de personnalités assistaient aux obsèques en l'église Saint-Pierre-de-Chaillot; depuis les sœurs de la charité, les hauts gradés militaires et jusqu'aux têtes couronnées. Le corps repose dans la sépulture familiale au célèbre cimetière parisien du Père-Lachaise.

Le duc de Lesparre posséda quelques temps le château de Baillon (Oise) qu'il obtint de son beau-père.


Le 03 octobre 1883, à Baillon (Oise), naissance de sa fille Antoinette Hélène Emma Louise de Gramont (décédée le 01 octobre 1958).

Le 12 mai 1885, naissance de son fils Adrien de Gramont (décédé le 26 septembre 1915). Capitaine d'infanterie, tombé au champ d'honneur durant la première guerre mondiale à Neuville-Saint-Vaast.

En 1888, le duc de Lesparre avait une chienne setter anglaise nommée Belle-Mandarine (L.O.F. 763) en co-propriété avec le comte d'Archiac et le comte de Bryas.

En 1888, à Esclimont, près de Rambouillet, sur les propriétés du duc de Doudeauville, se donnèrent les premiers fields-trials en France et la Société des Épreuves pour chiens d'arrêt était créée. Parmi les engagés se trouvait Sapho III, chienne pointer appartenant au duc de Lesparre (1). Elle était également engagée en 1889 où elle se comporta honorablement et commis peu de fautes. Cette année là, le duc de Lesparre habitait 64, rue Pierre Charron à Paris.

Le 29 mai 1889, à Paris, naissance de son fils Antoine Bon Jacques Alfred de Gramont-Lesparre Moncey de Conegliano, 5e duc de Lesparre et futur député de la Sarthe (décédé le 12 novembre 1971). Cette année là, le duc de Lesparre engageait sa chienne Pointer Sapho III au field-trials de la Société française d'épreuves pour chien d'arrêt ainsi que Belle-Mandarine.

En 1890, a été fondée à Rouen la "Société de Field Trials de Normandie" (société d'épreuves pour chiens d'arrêt) dont le duc de Lesparre était au nombre des membres du comité. Son président était le comte de Bagneux, futur président de la Société Centrale Canine (de 1912 à 1919, juste avant le duc de Lesparre).

Dans les années 1890, la duchesse de Lesparre organisait de grands dîners et de brillantes réceptions dans leur hôtel de la rue de Ponthieu.

En novembre 1891, il mena les obsèques de sa mère en l'église Saint-Pierre-de-Chaillot, à Paris.

Le 27 avril 1892, le duc de Lesparre était Juge lors d'un concours international pour chiens d'arrêt, au Boulleaume (Oise), pour la grande quête.

Autour des années 1900, les travaux du duc de Lesparre sur les champignons et notamment la production de la truffe faisaient grand bruit.

En 1902, il publia "Étude sur la reproduction sexuée de quelques champignons supérieurs" (2) édité par la Librairie des Sciences Naturelles, Paul Klincksieck éditeur, 60 pages.

En 1903, le duc de Lesparre était membre du comité du Club du Griffon Boulet qui venait d'être créé.

Le 11 juin 1904, à Paris, le duc de Lesparre mariait sa fille Emma (1883-1958) avec Charles Louis Pierre d'Arenberg, duc d'Arenberg (1871-1919).

La fille du duc de Lesparre.


Le 31 juillet 1907, en l'église Saint-Pierre-de-Chaillot, le duc de Lesparre était un des témoins de mariage de son frère Agénor Antoine avec donna Maria Ruspoli, fille de la princesse Clélia Ruspoli et du prince Louis Ruspoli.

Dés les premiers fields organisés par le Retriever Club, le duc de Lesparre offrait des "Prix spéciaux".

En 1912, le duc de Lesparre assistait en spectateur au Championnat (international) de Paris des Chiens de Police organisé au vélodrome du Parc des Princes.

En 1914, le duc de Lesparre était reçu membre à titre permanent du Jockey Club (société co-fondée par son père).

En 1915, le duc de Lesparre habitait 62, rue de Ponthieu à Paris 8e.

Château de la Gidonnière, à Lhomme (Sarthe), qui devint la propriété de son fils cadet (Antoine) au début du 20e siècle et où résidait parfois le duc de Lesparre.


En 1916, il publia "L'idée de finalité: finalité générale et finalité individuelle" (3), édité par la librairie Félix Alcan, 163 pages.

En plus d'être un des fondateurs et le premier président du Retriever Club, le duc de Lesparre a été le 5e président de la Société Centrale Canine, de 1919 à 1924.

En 1921, le duc de Lesparre était nommé président d'honneur du Club Français du Chien de Berger.

En 1921, il publia "Essai Sur Le Sentiment Esthétique" (4), édité par la librairie Félix Alcan, 308 pages, réédité en 2011.

En 1922, le duc de Lesparre était membre du Casting Club (club de pêcheurs) qui comptait nombre de personnalités et qui organisait les premiers "Concours du lancer du moulinet" dés 1909.

Le 04 septembre 1922, son fils Antoine, 5e duc de Lesparre (5), (1889-1971) se mariait avec Antoinette Roussel de Courcy (1898-1939).


Le 23 mai 1923, le duc de Lesparre, Président du comité d'organisation, recevait M. Millerand, Président de la République, et son épouse à l'exposition canine de Paris. M. Millerand ne ménagea pas ses compliments aux organisateurs de l'exposition.

Le 26 mai 1927, le Président de la République Gaston Doumergue visita l'exposition canine des tuileries (Paris), il fut guidé par le duc de Lesparre, Président d'honneur, et le baron Jaubert, président de la Société Centrale Canine (6). Le baron Jaubert fut membre du comité du premier bureau du Retriever Club.

Le duc de Lesparre possédait d'importantes archives lui venant de sa famille, elles servirent à la rédaction de beaucoup d'articles dans les revues d'alors traitant de l'histoire (7).

Le duc de Lesparre est décédé le 01 juin 1931, à l'âge de 77 ans, à Paris 8e, rue de la Ville l’Évêque. Ses obsèques ont eu lieu le 4 courant, en l'église de la Madeleine.

M. le duc de Lesparre. Avec l'aimable autorisation de la médiathèque de la SCC.


L'article ci-dessous, publié lors de son décès, rappelle que le duc de Lesparre était impliqué dans le monde du chien de race et qu'il avait fondé une société dont il était encore président d'honneur lors de sa mort... le Retriever Club.


© Bruno Claeys

1) Le Sport Universel Illustré n°1570 du 01 avril 1933
2) Ouvrage lisible à l'adresse suivante : https://archive.org/details/etudesurlareprod00gram
3) Ouvrage lisible à l'adresse suivante : https://archive.org/details/lidedefinalitfin00gram
4) Ouvrage lisible à l'adresse suivante : https://archive.org/details/essaisurlesentim00gram
5) http://www.perche-gouet.net/histoire/personne.php?personne=15251
6) Le Petit Parisien n°18350 du 27 mai 1927
7) Une partie des archives de la famille Gramont sont lisibles à l'adresse suivante : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55587133/f492.image


Dernière édition par Bruno le Ven 31 Oct - 19:41, édité 12 fois
avatar
Bruno
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Haute-Normandie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.labradors-retrievers.net/pv

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duc de Lesparre, 1e Président du Retriever Club...

Message par Bruno le Ven 15 Aoû - 11:40

Pour les curieux, intéressés par l'histoire de la "haute société" de l'époque, sachez que le frère du duc de Lesparre, Alfred de Gramont (1856-1915) a écrit le livre présenté ci-dessous et qui raconte la vie des "grands de ce monde" d'alors...

Broché: 720 pages
Editeur : Fayard (2 février 2011)
Collection : Divers Histoire
Langue : Français
ISBN-10: 2213631417
ISBN-13: 978-2213631417
Dimensions : 22,8 x 15,2 x 3,6 cm

Il est partiellement lisible ici : http://books.google.fr/books?id=kgbH798--UgC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

avatar
Bruno
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Haute-Normandie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.labradors-retrievers.net/pv

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum